BASS FLUTE TIPS #4

Sur les traces de l’histoire…

La flûte basse considérée comme « standard » aujourd’hui n’est pas apparue du jour au lendemain. En effet, plusieurs inventeurs au début du XXe siècle ont cherché des solutions créatives pour rendre la flûte traversière plus grave, en repoussant les limites de

L’Albisiphone, parent de la flûte basse moderne, a été créée par le flûtiste, facteur d’instruments, et compositeur italien Abelardo Albisi en 1910.

Alberto Albisi en 1922

Flûte solo de l’orchestre de La Scala pendant de nombreuses années, il a pu partager et transmettre son engouement pour sa création. C’est ainsi que des parties d’abisiphone figurent dès 1923 dans plusieurs opéras de Riccardo Zandonai et Pietro Mascagni, et, entre autres, de la musique symphonique de Friedrich Klose.

D’ailleurs cette première flûte basse est rarement documentée et nous fait penser que l’apparition de la flûte basse remonte plutôt aux années 1950 – 1960. C’est en effet l’époque où elle commence à se répandre et du coup détrôner la flûte alto de son statut de « flûte traversière la plus basse ». Cela veut dire qu’avant ces années-là lorsqu’on lit « flûte basse » dans les manuscrits orchestraux, il s’agit bien de la flûte alto !

Cependant, il faut noter que l’usage de l’albisiphone n’a pas décollé à ce moment plus que localement, dû aux problèmes techniques inhérents à l’instrument. Autant donc que la clarinette contrebasse à Paris ou le hautbois basse à Londres, l’usage de ces instruments pionniers est surtout local et désigné à un usage spécifique, et non manufacturé à large échelle comme c’est le cas aujourd’hui.

Quelques liens pour aller plus loin:


https://thetechieflutist.com/bass-flute/

https://bandestration.com/2014/07/27/what-to-do-with-new-instruments-part-3-bass-flue/

https://en.wikipedia.org/wiki/Abelardo_Albisi

http://bassflute.co.uk/01-background/history.html